Une médaille d'honneur pour la mutualité calédonienne

Le 8 octobre à Paris, les principaux représentants de la mutualité calédonnienne, dont le président de la MDF Jacques Ancey, ont reçu des mains du président de la Fédération nationale de la mutualité calédonienne (FNMF) Thierry Beaudet, la médaille d'honneur de la FNMF pour services rendus à la mutualité, accompagnée du diplôme de la reconnaissance mutualiste.

De g. à d.:  M. Jacques Ancey président de la MDF, M. Michel Julia pour l'Union des mutuelles, M. Thierry Beaudet président de la FNMF, M. Jean Hnaissilin ancien président de la Mutuelle du Nickel, M. Trevor Underwood président de la Mutuelle du Commerce
Au regard de leur engagement mutualiste, le président de la Fédération nationale de la mutualité française (FNMF) Thierry Beaudet a souhaité reconnaître le parcours mutualiste des présidents des mutuelles calédoniennes et notamment du président de la MDF, Jacques Ancey.
 
Entré à la MDF en 2005, Jacques Ancey assume actuellement son 5e mandat en qualité de président du conseil d’administration. Il a ainsi fêté les 40 ans de la MDF en 2012 et s’est largement investi, avec son directeur et ses équipes, dans l’élargissement de la couverture en faveur d’un plus grand nombre de Calédoniens (dont les étudiants), dans la mise en conformité de la MDF au regard du nouveau code de la mutualité en Nouvelle-Calédonie, ainsi que dans la modernisation et la qualité de la relation avec les adhérents.
 
Il a aussi inauguré plusieurs œuvres mutualistes, dont :
  • la crèche Enfantasia Dumbéa puis l’ensemble du complexe Dumbéa Mutualité à Dumbéa-sur-mer
  • la pharmacie de la Place et le cabinet médical du Botticelli à Nouméa
  • la salle d’implantologie au sein de la clinique dentaire  
  • le cabinet dentaire de Bourail

Jacques Ancey agit également pour le développement de la Mutualité en général, étant membre du CA de l’Union des Sociétés Mutualistes (en présidence tournante avec la MDC et la MDN). A ce titre, il est force de proposition auprès du Gouvernement sur la « mutuelle pour tous » par exemple, sur le plan « Do Kamo », mais aussi pour développer des modes de prises en charge des Calédoniens sur place ou en métropole (convention IMM/CHT/CAFAT en cours de négociation, par exemple).
 
C’est l’ensemble de ces actions que le président de la FNMF a pu appréhender lors de ses deux déplacements à Nouméa, en 2013 puis en 2019, et qu’il a voulu saluer par la remise de la médaille de la reconnaissance de la Mutualité Française, en octobre dernier à Paris.