Fortes chaleurs : gare à la déshydratation

En cette période de grosses chaleurs, faisons attention aux risques de déshydratation surtout chez les sujets fragiles, les personnes âgées et les enfants. Le respect de certaines règles permet d’éviter bien des problèmes.
Boire au moins 1,5 litre d’eau tous les jours
La chaleur augmente nos pertes d’eau. On perd environ 2,5 à 3 litres d’eau par nos urines, l’air que nous expirons, la vapeur d’eau que nous éliminons inconsciemment à la surface de notre peau et par les selles. Les aliments apportent près d’1,5 litre d’eau par jour ; le reste sera apporté par les boissons, essentiellement par l’eau, soit 1,5 litre par jour.
Quand il fait chaud, nous transpirons ! C’est une perte d’eau supplémentaire qui peut aller jusqu’à 1 litre d’eau perdu en plus chaque jour, par sudation. Si l’on boit moins d’eau que nous en perdons, la déshydratation n’est pas loin…
Comment savoir que l’on est déshydraté 
Les signes sont différents selon que la déshydratation est légère, modérée ou sévère.

- Une déshydratation légère à modérée (de 1 à 3 % de perte de poids) se caractérise, au début, par une sensation de soif, de fatigue et de sécheresse dans la bouche, Ensuite, peuvent se manifester des maux de tête, des vertiges, des étourdissements. Les urines commencent à être concentrées et donc plus jaunes que d’habitude. Chez le nourrisson, ce sont des cris puis une apathie anormale, une fontanelle un peu enfoncée, un faciès tiré. Chez une personne âgée, une fatigue anormale, des propos incohérents, une langue très sèche, une baisse de tension doivent alerter. Dans tous les cas, il faut agir vite et faire boire.

- Si la déshydratation augmente (plus de 3 à 4 % de perte de poids), la sensation de soif devient très intense, les urines sont très foncées et de faible volume, la pression artérielle baisse. Rappelons que l’on ne peut pas vivre plus de 3 jours sans boire !

Quelques conseils à suivre

Pour éviter d’en arriver là, il suffit  de respecter des règles de prévention : boire avant d’avoir soif et donner à boire régulièrement tout au long de la journée, tout en se protégeant de la chaleur.

  • Commencez à boire dès le matin au réveil
  • En plus de l’eau, buvez éventuellement d’autres boissons pour augmenter vos chances de boire suffisamment : jus de fruits frais, tisanes, café, thé…
  • Ayez toujours de l’eau à disposition : le fait de la voir vous fait penser à boire. Ce peut être une bouteille d’eau sur votre bureau, la fontaine à eau sur votre lieu de travail, la bouteille d’eau bien en évidence dans votre réfrigérateur. Si vous partez en randonnée, voyez large en emportant au moins 1,5 litre d'eau par personne pour la journée.
  • Mangez des fruits et légumes riches en eau : pastèques, melons, oranges, pomelos, tomates… sont des fruits riches en eau. Ils en contiennent plus que les pommes et les bananes.
  • Une astuce : buvez un grand verre d’eau à chaque fois que vous êtes allé(e) aux toilettes !
  • Vérifiez la couleur de vos urines : si elles sont foncées c’est que vous ne buvez pas assez, si elles sont claires, c’est bien, continuez :)
  • Pour le nourrisson : donnez-lui des biberons d’eau fraîche et renouvelez les prises entre les repas (environ 500 ml par jour, en complément des 500 ml de lait).
  • Pour une personne âgée : proposez-lui à boire toutes les heures : de l’eau, du jus de fruits, des tisanes, des sirops… ce qu’elle aime, pourvu qu’elle boive.