Pour des jus de légumes vraiment bénéfiques

Vous êtes adepte des jus de légumes réalisés à l'extracteur de jus ? Vous avez raison ! Ces jus sont détoxifiants : ils drainent l’organisme et le débarrassent de ses toxines tout en lui apportant les éléments nutritifs dont il a besoin : vitamines, minéraux, enzymes, acides aminés... Seulement pour faire bénéficier votre organisme de ce « shot » vitaminé, encore faut-il respecter quelques règles.
Varier les plaisirs
N’utilisez pas toujours les mêmes recettes, optez pour de nouveaux légumes et de nouveaux goûts avec des associations originales. Vous éviterez de vous lasser et apporterez à votre corps une multitude de nutriments. En complément des légumes, on peut recourir à un fruit riche en eau, une demi-pomme ou un agrume, comme la mandarine par exemple. Attention : l'extracteur de jus retire les fibres des légumes qui d’ordinaire ralentissent l'absorption du sucre. Si l'on met trop de fruits, le jus devient assez énergétique, et notre taux de sucre dans le sang augmentera rapidement. Une idée : le jus betterave-pomme ou céleri branche-pomme granny ?
Contre les oxalates : variez les légumes verts
Certains légumes verts sont très riches en oxalate de calcium, un cristal ionique insoluble dans l'eau à l’origine de la plupart des calculs rénaux. C’est notamment le cas des épinards. Pour éviter une telle concentration, il convient de "diluer" ces légumes et de les compléter avec d’autres comme la laitue, la mâche, le concombre, le céleri...
 
En quantité raisonnable
Notre organisme absorbe les nutriments en quantité limitée. Au-dessus d’un certain seuil, il n’assimile plus rien. Ainsi, boire plusieurs litres de jus dilue les fluides du corps et va fatiguer les reins, comme lorsque l’on boit trop d’eau. On recommande de consommer des jus d’environ 50 cl, 75 cl maximum.

 
Boire au bon moment
Idéalement, on consomme son jus dès qu’il est prêt. La vitamine C supporte mal la lumière et la chaleur ; si l’on conserve le jus trop longtemps avant de le boire, ses nutriments seront de moins bonne qualité. Toutefois, on boit son jus à petites gorgées sans se presser. Boire trop vite fait gonfler l’estomac sans pour autant rassasier, alors on savoure… Enfin, il est préférable de boire à distance des repas pour mieux assimiler les bienfaits du jus, soit avant le petit déjeuner, soit dans la matinée en guise d’en-cas.
 
Utiliser des produits frais
Si on le peut, on utilise de préférence des produits frais qui, en plus d’être plus savoureux seront plus riches en nutriments. On les utilise crus et avec la peau (riche en vitamines), après les avoir soigneusement lavés ou brossés. Si vos fruits et légumes ne sont pas bio, alors mieux vaut en retirer la peau.
 
Ne pas oublier les herbes et un peu d’huile !
Pour parfaire le tout, on ajoute des herbes aromatiques très riches en vitamines, comme le persil véritable petite « bombe » de vitamine C. On peut aussi ajouter de la coriandre ou du thym une fois la préparation prête. On n’oublie pas non plus quelques gouttes d’huile (olive, lin) afin de pouvoir assimiler certaines vitamines liposolubles comme les vitamines A, E et K contenus dans les légumes/fruits verts et orangés (melon, carottes, poivrons).
 
Sources : santeNC, lasantedanslassiette.com

Jus de fruits/de légumes : comment bien utiliser votre extracteur de jus ?

La réponse de la naturopathe Audrey Carrière sur sa chaîne Youtube NaturAudrey :