Le yoga comme traitement complémentaire de la dépression

« Plusieurs adeptes du yoga citent la réduction du stress et l'amélioration de la santé mentale comme principale raison de leur pratique », a souligné Lindsey Hopkins du San Francisco Veterans Affairs Medical Center. « Mais la recherche sur le yoga est en retard sur sa popularité en tant qu'approche de première ligne en santé mentale ».

Yoga

La chercheuse a mené une étude avec 23 anciens combattants masculins qui ont participé à des cours de hatha yoga* deux fois par semaine pendant huit semaines afin de vérifier les effets antidépresseurs. Ceux qui avaient des scores élevés de dépression ont connu une réduction des symptômes.
Une autre étude, menée par Maren Nyer et Maya Nauphal du Massachusetts General Hospital avec 29 personnes, a également montré que 8 semaines de Bikram yoga au moins deux fois par semaine réduisait les symptômes de dépression et améliorait la qualité de vie, l'optimisme et le fonctionnement cognitif et physique.

« La recherche sur le yoga comme traitement de la dépression est encore préliminaire », note Lindsey Hopkins. « Pour le moment, nous ne pouvons que le recommander comme approche complémentaire, probablement plus efficace en conjonction avec les approches standards offertes par un thérapeute agréé », conclut-elle.

* Le hatha yoga est le style le plus couramment pratiqué en Occident. Il met l'accent sur les exercices physiques en combinaison avec des exercices de respiration et de méditation.
Source : http://www.psychomedia.qc.ca