Se faire suer, ça a du bon !

La peau est un organe qui assure de nombreuses fonctions : protection, régulation thermique, réception sensorielle, absorption, etc. Mais aussi, et c’est souvent mal connu, l'élimination !

En effet, la peau est l’un des quatre émonctoires de l’organisme qui permet l’élimination de toxines très diverses, grâce notamment aux glandes sudoripares et sébacées.

Or beaucoup d’adultes, et surtout les personnes âgées, ne transpirent jamais ou rarement. Ils se privent d’un moyen naturel de régulation efficace pour préserver leur santé. La chaleur produite déclenche la réaction de sudation, destinée à maintenir la température du corps à 37°. Cette transpiration mobilise les liquides de l’organisme, permettant un brassage énergique du sang et de la lymphe et une élimination abondante d’acides, de gaz toxiques volatils, de divers toxiques et de minéraux usés et encombrants. Les actions complètent le rôle épurateur du foie et des reins, et permettent de les reposer.

Comment transpirer ?

Il existe plusieurs manières de mobiliser les forces d’élimination de la peau :

  • l’activité musculaire provoque la transpiration : c’est très efficace et il est conseillé de la pratiquer au moins deux à trois fois par semaine
  • les bains de chaleur, qui peuvent se pratiquer à partir d’eau, d’air ou de vapeur d’eau
  • les bains d’eau chaude en baignoire
  • le sauna (un bain d’air chaud) ou le hammam (bain de vapeur chaude et humide). Le sauna est très utilisé dans les pays scandinaves. Il a une incidence reconnue pour améliorer le bien-être et préserver la santé.

 

Source : Les clés de la longévité active, Roger Castell