Côlon irritable : que mettre dans mon assiette ?

Le syndrôle du côlon irritable (SCI) ou syndrome de l'intestin irritable (SII) est un trouble très fréquent qui touche particulièrement les femmes. Ses manifestations ? Une grande sensibilité intestinale (crampes), ballonnements douloureux, épisodes de diarrhée et/ou constipation. Ce trouble est sans gravité mais il peut parfois altérer grandement la qualité de vie de la personne qui en souffre. Si l'activité physique (pour stimuler un côlon "paresseux") et la relaxation font partie intégrante des mesures à prendre, l'alimentation joue également un rôle important pour améliorer son confort au quotidient.

Les aliments à privilégier

De l'eau : pour limiter le risque de constipation

Des légumes et fruits cuits plutôt que crus : carotte, pomme de terre, courgette, patate douce, champignon, céleri, haricot vert, panais, tomate, fraise, orange, ananas, banane

Des céréales complètes (riz, pates, pain complets), sans excès pour ne pas aggraver les ballonnements

De la menthe, du gingembre, du fenouil, du romarin... sous forme d'infusions pour leurs propriétés digestives


Les aliments à limiter/éviter

Les aliments riches en soufre susceptibles de provoquer des ballonnements (chou, concombre, radis, oseille...)

Les légumes secs (lentilles, pois chiche, haricot rouge...) en fonction de la sensibilité de chacun

Les fruits et légumes très riches en fibres insolubles (pomme, poire, fruits séchés, brocoli, chou-fleur...) à consommer de préférence cuits et en fin de repas

Les crudités : à consommer de préférence en fin de repas et en faible quantité

Les aliments trop gras (fritures, aliments panés, charcuterie, fromage gras, pâtisseries, beurre...) qui vont stimuler trop fortement l'intestin

Les aliments glacés qui peuvent provoquer des crampes

Le piment

Les boissons gazeuses et celles contenant de la caféine

L'alcool

Source : Ma bible des aliments qui soignent, Alix Lefief-Delcourt, éd. Leduc.s