Le kale, notre chou-chou !

Ce chou aux propriétés surprenantes, que l’on peut classer dans la catégorie des super-aliments, est une variété ancienne de chou et regorge de nutriments et d’antioxydants !
Popularisé par les Américains, le chou kale (prononcez "kayle") ou chou frisé est une variété ancienne de chou sauvage. Il possède des feuilles frisées et fibreuses qui peuvent mesurer plusieurs dizaines de centimètres. Disponible sur les étals calédoniens, ce chou mérite toute sa place dans nos assiettes compte tenu de sa richesse nutritionnelle.

 
Un chou pas comme les autres
  • Un allié minceur
Le chou kale n’apporte que 50 calories pour 100 g. Riche en fibres solubles et insolubles, il permet de ralentir l’arrivée du glucose dans le sang et donc de prévenir les pics de glycémie.
 
  • Bon pour la santé des yeux
Il est l’un des légumes les plus riches en lutéine et en zéaxanthine, deux antioxydants appartenant à la famille des caroténoïdes, bénéfiques pour la santé oculaire.
 
  • Il stimule le système immunitaire
Le chou kale est riche en flavonoïdes (dont la quercétine) qui possèdent des propriétés antioxydantes et protègent le système immunitaire.
 
  • Il prévient certains cancers
Il contient d’autres substances antioxydantes, comme les glucosinolates, qui jouent un rôle dans la prévention de certains cancers comme le cancer colorectal, de l’estomac, du poumon et du sein chez la femme préménopausée.
 
  • Une très bonne source de calcium végétal
Le kale est gorgé de calcium. Avec une teneur de 150mg de calcium pour 100g, il en fournit davantage qu’un verre de lait !
 
  • Des minéraux et des vitamines en quantité
Il est très riche en minéraux et oligo-éléments, notamment en magnésium et potassium. Côté vitamines, il est très bien pourvu en vitamines C et A. Consommer 100 g de chou kale permet de couvrir 150% de ses besoins en vitamine C pour une journée.
 
  • Un taux record de vitamine K
Très riche en vitamine K, une demi-tasse de chou kale apporte 6 fois l’apport quotidien recommandé ! Cette vitamine, qui joue un rôle important dans la coagulation sanguine, est essentielle à notre organisme.
 
Comment bien le consommer ?
Tout d’abord, il convient de choisir des feuilles de kale bien fermes et sans taches. Comme tous les choux, le kale peut se consommer cuit ou cru, mais afin de bénéficier de toutes ses vertus il est préférable d’opter pour le cru, d’autant plus qu’il se cuisine très facilement. Ses feuilles sont goûteuses et peuvent être aisément ajoutées aux salades, notamment avec des endives et des pommes ou encore des oranges. Il suffit simplement de retirer la tige et de les couper en petites lanières.

On peut également intégrer le kale dans des smoothies, à condition d’avoir un robot assez puissant afin de réduire ses feuilles et ses tiges qui sont coriaces. Pour réaliser des chips de kale, il suffit de couper les feuilles en morceaux, de les imbiber d’huile d’olive puis de les laisser cuire pendant 20 minutes à 150°C en les retournant régulièrement. Une autre idée de recette à l'approche de la saison fraîche : le hachis parmentier de chou kale, partagée par l'Association VégéNC sur le site du magazine Actuel NC ici
 
 
Source : lasantedanslassiette.com