Le souffle et la voix : précieux outils pour notre bien-être

Respiration consciente et vibrations vocales thérapeutiques, par Enaëlle DESCHAMPS, naturopathe.

Apprendre à respirer est l’une des façons les plus efficaces, les plus faciles et les plus agréables de régénérer votre corps et de laisser à vos émotions tout l’espace nécessaire à votre bien-être. Nous respirons pour vivre. Dans la philosophie du yoga, la respiration est la manifestation physique de l’énergie vitale qui nous anime. Cette force de vie qui permet le mouvement et toutes les fonctions vitales de notre organisme, mais aussi qui nous offre la faculté de rire, de vibrer, de penser, de nous accomplir, c’est le Prana.

Bien respirer nous aide à nous maintenir en bonne santé physique mais aussi émotionnelle et mentale. Certains exercices de respiration induisent un véritable soulagement des tensions, une stimulation de l’immunité, une diminution de la fatigue. La respiration de cohérence cardiaque nous offre ces bienfaits, et plus encore.
Qu’est-ce que la cohérence cardiaque ?

C’est en fait une cohérence physiologique du système nerveux. Elle permet d’équilibrer celui-ci. Le système nerveux autonome comprend le sympathique (ou orthosympathique) et le parasympathique. Une santé optimale dépend de l’équilibre entre ces deux aspects du système.

Système nerveux Sympathique :

  • Fuite
  • Combat
  • Augmentation de :
    • la fréquence cardiaque
    • la fréquence respiratoire
    • la pression artérielle

Avec le Cortisol et l'adrénaline.

Système nerveux Parasympathique :

  • Relaxation, repos
  • Digestion
  • Diminution de :
    • la fréquence cardiaque
    • la fréquence respiratoire
    • la pression artérielle

Avec la DHEA, l'ocytocine, la mélatonine.

C’est un oscillateur, et en tant que tel, se mesure donc avec une amplitude. Nous sommes en santé lorsque nous fluctuons autour de la moyenne, lorsque les dépenses énergétiques sont égales aux recettes. Plus grande est la fluctuation, meilleure est la santé.
Le Sympathique et le parasympathique ne fonctionnent donc pas en même temps. Tous les oscillateurs ont une fréquence d'oscillation ou de résonance particulière. Ma respiration doit donc s'accorder à la fréquence de résonance du système nerveux autonome. Chez l'être humain, cette fréquence de résonance est de 0,10 Hertz. 0,10HZ correspond à six respirations par minute. Chaque fois que je respire à 6/min, je pousse le balancier du système nerveux autonome à son maximum. Si je vais plus lentement, ça ne fonctionne pas. Si je vais plus vite, non plus.
La cohérence cardiaque nous met également en état de neutralité émotionnelle. On fait littéralement croire au cerveau qu’il ne se passe rien. L’alternance sympathique/parasympathique envoie ce message de neutralité émotionnelle. Elle modifie la perception, et permet donc le recentrage et la prise de distance.
En pratique....

Inspirez pendant 5 secondes, en gonflant le ventre. Expirez pendant 5 secondes, comme si vous souffliez dans une paille. Faites ceci pendant 5 minutes, 3 fois par jour.
Pourquoi 3 fois par jour ? Parce que la durée de l’effet positif sur le système nerveux autonome de 5 minutes de cohérence cardiaque dure environ 4 heures. Le cortisol, hormone du stress, a une sécrétion fluctuante dans la journée et fournit de l’énergie à la demande. Il est à son maximum le matin au lever. La séance la plus importante est donc celle du matin. La seconde, 4 heures plus tard, est à faire plutôt avant le repas du midi, afin de favoriser sa digestion. La 3ème est également très essentielle. Elle doit idéalement avoir lieu vers 15-16h.

Les bienfaits

Mettre en place et observer une régularité en respiration consciente de cohérence cardiaque améliorera votre santé physique et psychique de façon certaine, rapide et mesurable.

  • Meilleur système immunitaire
  • Meilleur sommeil
  • Meilleure digestion
  • Meilleure gestion du stress
  • Meilleure endurance
  • Meilleure capacité de récupération
  • Meilleure gestion du poids, meilleur moral
  • Augmentation de l’énergie
  • Amélioration de la capacité de présence
  • Augmentation des capacités intellectuelles et créatrices, ➢ Réduction de l’hypertension...

Les bienfaits sont nombreux et réels. Alors, respirez !

Vous respirez ? Et bien, chantez maintenant !

La voix peut être un outil fabuleux pour trouver un mieux-être. Stress, fatigue, troubles divers, maux de dos, dépression, difficultés à communiquer, peuvent être soulagés par le chant thérapeutique. Notre voix nous révèle, par ses inflexions, ses tensions, sa force, ses voiles, sa clarté, des états émotionnels vibrant en nous. Poser sa voix libère et stabilise.

Tout le corps est sollicité dans le chant : les cordes vocales, mais aussi les zygomatiques, ces muscles faciaux dont l’exercice contribuera à conserver la tonicité du visage, et tous les muscles profonds du tronc : abdominaux, muscles du dos, diaphragme. Chanter travaille le souffle et approfondit la respiration. On y revient donc, puisque respirer, vous l’aurez compris, est une des clés de la sérénité. Chanter libère, défoule, canalise l’énergie, aide à prendre confiance en soi. En fait, chanter a tellement de bienfaits physiques et émotionnels que c’est une véritable méthode thérapeutique.
Thérapie vocale

Les syllabes énergétiques sont comme des batteries chargées de votre énergie positive. Elles ont chacune leur spécificité en fonction de la fréquence choisie et de la qualité vibratoire propre à chaque consonne et voyelle.
Articulez bien les consonnes et prolongez le plus possible chaque voyelle. Chaque terminaison nasale prolonge l’effet de chaque syllabe. Respirez profondément, maintenez la pression de l’air durant le chant et concentrez-vous sur le résultat que vous souhaitez obtenir.
Votre vibration personnelle est celle qui revient sans cesse lorsque vous chantez en total lâcher-prise, lorsque vous êtes libéré de l’intellect. C’est le son que vous émettez spontanément. Il échappe à tout processus mental et de ce fait incarne cette vibration ancrée en vous, ce son qui vient du plus profond de votre être.
Le pouvoir libérateur de la voix est réel et certains sons ont des facultés curatives bien définies. Comme le :

  • O : pour donner une nouvelle direction à sa vie. Voyelle de transformation, le O résonne dans le visage et particulièrement au niveau du sixième chakra, entre les sourcils.
  • I : pour s’ouvrir au monde. C’est un son qui favorise la montée des énergies jusqu’au coeur et dont la résonance est ressentie dans toute la zone cardio- pulmonaire.
  • A : pour mieux communiquer. Le A induit le calme, la paix. C’est une voyelle qui résonne au niveau de la gorge et régularise la thyroïde, agit sur les blocages et rétablit l’expression.

Certaines syllabes et combinaisons de syllabes permettent de se relaxer plus facilement, de se régénérer, de s’incarner davantage...

Le yoga de la voix utilise des techniques vocales de la musique classique Indienne afin de se recentrer. Les mantras et la concentration induisent un relâchement, un apaisement, un recentrage intérieur extrêmement bénéfiques. Que ce soit dans une chorale, seul à la maison, au karaoké, sur scène ou sur les chemins, pour se sentir vibrer, parce que les mots nous touchent, parce que la mélodie nous emporte ou pour endormir un enfant, laissons-nous chanter et amener ainsi dans nos vies un souffle de liberté, de légèreté, d’ivresse, d’énergie, de réconfort et de rêve...


  Enaëlle DESCHAMPS
Naturopathe

CONTACT
Tél. 73 18 86
enaturo@gmail.com

leselansdena.fr
Sur FB : Les élans de nature